Etude de la Page Facebook de « Two and a Half Men »3 min read

 

Two and a Half Men (Mon Oncle Charlie) c’est la série de tous les records : audimat (une des plus regardées de la télé US), salaires des acteurs (ce sont les acteurs les mieux payés de la télé US), récompenses (Emmy Award, Golden Globe comme s’il en pleuvait), mais également nombre de fans sur Facebook 23 900 174, à l’heure où j’écris ces lignes…

Série au pitch simplissime mais imparable (un célibataire quadragénaire riche et coureur se retrouve flanqué de son frère et de son neveu totaux opposés), Two and a Half Men a récemment fait les gros titres de la presse people par le biais de l’acteur principal Charlie Sheen un peu trop porté sur la drogue, la boisson et playmates, viré au bout de 8 saisons et remplacé au pied levé par Ashton Kutsher qui, avouons-le souffre un peu (beaucoup) la comparaison.

C’est dans ce contexte un peu délicat pour la série que je suis allé faire un tour sur la page et j’ai été pour le moins étonné de ce que j’ai trouvé.

Le mur de Two And A Half Men laissé en friche

 

Incroyable que CBS laisse, en période de crise, s’exprimer librement les fans déçus sans aucune modération ou animation.

Il est compréhensible que plus de 20 millions de fans soient difficiles à juguler mais il existe des outils très efficaces de gestion de mur permettant justement d’exercer à la fois une animation, une modération et une gestion efficace du mur de manière à créer de la valeur autour des nombreux échanges et débats lancés par les fans ou les administrateurs.

Je pense au très intéressant Wall Manager de l’éditeur Tigerlily.

Pauvreté des applications et fonctionnalités de la page

Sur ce point également, le strict minimum est proposé aux fans… Bien des choses pourraient être imaginées à moindre coût :

  • Une Landing Page pour créer une réelle expérience utilisateur et retranscrire l’univers de la série : l’éditeur ShortStack propose un grands nombres de thèmes permettant de rapidement mettre en place et administrer ce genre de page. Il est également possible de créer un onglet, from scratch, à partir des multiples widgets mises à disposition.
  • Un onglet Video comportant les derniers extraits vidéos avec possibilité d’aimer et de partager : application YouTube Channel d’Involver
  • Un onglet Twitter comportant les derniers tweets publiés sur leur compte Twitter : application Twitter d’Involver
  • Un onglet Store pour acheter DVD, T-Shirts ou autres produits dérivés. ShortStack propose également des solutions clés en main et peu onéreuses.
  • Un onglet Newsletter permettant de s’inscrire à la newsletter (et au passage qualifier et transformer les fans en abonnés) : l’application MailChimp pour Facebook Pages

En conclusion

Le cas de la page Two and a Half Men reflète une tendance répandue sur les réseaux sociaux à savoir le décalage entre la nécessité d’être présent sur ces sites (comme il fallait être présent sur le web il y a 10 ans) et le fait que cette présence soit mesurée, contrôlée, intelligente et surtout fruit d’une vraie stratégie de maketing et de communication.

Aujourd’hui sur Facebook il est possible, avec peu de moyens, de proposer aux fans d’une marque un espace de découverte et d’échange affinitaire.

L’idée, dans le cas de Two and a Half Men, serait de prolonger le show au-delà des limites de la télévision : proposer un chat avec les acteurs, des concours et opérations de fidélisation.

Le fait qu’une page comptant plus 20 millions de fans en soit à ce niveau de réflexion si peu avant avancé est la preuve même que sur les réseaux sociaux fin 2011, tout reste encore à inventer.