3 étapes pour optimiser les performances de votre site WordPress3 min read

W3 Total Cache

WordPress est devenu une plateforme de gestion de contenu incontournable ces dernières années tant pour des sites personnels que pour des sites d’entreprises au gabarit et au trafic important.

C’est pourquoi aujourd’hui WordPress doit répondre à de nouvelles exigences liées à son utilisation pour des sites professionnels de grande ampleur.

Les principales problématiques que nous avons identifiées auprès de nos clients sont la sécurité et les performances. Nous allons détailler ici les étapes importantes pour optimiser les performances de votre plateforme WordPress. La sécurité fera l’objet d’un autre post.

Étape 1 : Optimiser le cache

Même si WordPress est doté de son propre moteur de cache, le recours à une extension dédiée est grandement recommandé. WP Super Cache et W3 Total Cache sont les deux extensions qui font autorité. Alors que la première est plus spécialisée dans la mise en cache des pages les transformant en pages statiques, la deuxième est plus complexe et modulaire permettant de minifier les fichiers CSS et JS, mettre en cache les pages, définir des dates d’expiration pour les images, etc…

Alors que WP Super Cache est assez rapide à configurer, W3 Total Cache reste réservé à une utilisation avancé, il faut également noter que ses performances dépendent de l’hébergement, des modules Apache installés, etc… Si vous souhaitez vous lancer dans la configuration de W3 Total Cache, nous vous recommandons de tester différentes configurations et d’exporter votre fichier de configuration le plus performant.

Étape 2 : Optimiser les images

L’optimisation de la compression des images est un facteur clé dans le chargement d’une page. Il existe aujourd’hui des algorithmes puissants permettant de compresser une image sans perte et de gagner ainsi jusqu’à 80% de la taille initiale de l’image.

2 extensions sont à retenir pour mettre en oeuvre cette mécanique sur une plateforme WordPress :

Ces deux extensions peuvent être utilisées pour optimiser également votre bibliothèque de médias existente.

Étape 3 : CloudFlare

CloudFlare est un outil permettant d’optimiser les performances et la sécurité de votre site de manière quasi automatisée. Lorsque vos visiteurs souhaitent accéder à votre site ils transitent de manière transparente par les infrastructures de CloudFlare servant vos pages plus rapidement et dans le cas de visiteurs malveillants ils peuvent recevoir un « challenge » de la part de CloudFlare lui permettant de s’assurer qu’il s’agit bien d’un humain.

Un des avantages de CloudFlare est qu’il propose une offre gratuite certes limitée mais permettant de se faire une bonne idée des possibilités offertes par la plateforme.

CloudFlare fait désormais parti du package d’installation WordPress que nous déployons sur nos projets.

Pour aller plus loin : CDN, hébergement dédié à WordPress, …

Avec les 3 étapes ci-dessus, vos performances vont grandement être améliorées. Si vous souhaitez aller encore plus loin, nous vous conseillons de mettre en place un CDN permettant de mettre tous vos contenus média dans le cloud et ainsi d’optimiser leur chargement.

Des hébergements dédiés à WordPress fleurissent également et permettent d’avoir un socle solide et pré-optimisé pour WordPress. Côté anglo-saxon WP Engine et Synthesis (par l’équipe ayant développé le framework Genesis) sont les références mais restent assez onéreux.

Nous utilisons les offres de serveur privé de Gandi qui, sans être réellement dédiées WordPress, sont une excellente alternative.